4 ha de REFUGE LPO à Nevers

Publié le Mis à jour le

Les 4 ha des lycées Jules Renard et Raoul Follereau de Nevers deviennent Refuge  LPO.

 

Image

Cliché Brigitte Guégan

L’inauguration officielle a eu lieu le vendredi 6 décembre 2013 en présence de Monsieur Alban Georges Proviseur, d’enseignants et autres personnels dont les jardiniers, de lycéens éco-délégués, d’institutionnels, de représentants de la LPO Auvergne (groupe de Moulins et de Montluçon) et de la SOBA de Marzy (Station Ornithologique du Bec d’Allier) qui deviendra prochainement LPO Nièvre.  Elle a eu  lieu tout d’abord  à l’entrée du lycée devant le tout nouveau panneau explicatif. Ensuite nous nous sommes dirigés vers la salle culturelle où se tenaient diverses expositions et pour quelques-uns , à la Radio Bac FM du lycée où 3 éco délégués ont interviewé les représentants LPO (S. Lovaty et A. Faurie) et SOBA (C.Barge).

Une exposition de la LPO sur la migration des oiseaux (nous sommes un département privilégié pour les migrations), une autre sur la Réserve Naturelle du Val de Loire à Pouilly-sur-Loire (milieu remarquable du « dernier fleuve sauvage d’Europe) avec une douzaine d’aquarelles de Benoit Perrotin  et  une trentaine de photos d’oiseaux  prises localement par  Monsieur Jeannin du Club photo de Nevers, ainsi que des travaux d’élèves et des vitrines présentant quelques spécimens sortis des réserves des laboratoires de SVT des 2 lycées,  animaient  bien la salle culturelle.

Une volonté  qui s’inscrit dans un projet global.

Depuis 2011-12, nos lycées sont dans une démarche volontaire de lycée éco-responsable, éco-citoyen, initiée et soutenue  par le Conseil Régional et voulue par le Proviseur. Dans ce cadre toute une réflexion et des actions pour nos espaces verts ont été menées  telles que :

  • la gestion différenciée des espaces verts, l’absence de produits phyto sanitaires, le retournement de pelouses transformées en prairies fleuries, des plantations de haies variées et autres plantes, arbres et arbustes,

  • la pose d’une douzaine de différents nichoirs et  abris à insectes ou encore à hérisson,

  • l’installation d’un rucher : actuellement 2 ruches, en partenariat avec le Rucher école de Varennes-Vauzelles

  • un potager pédagogique : atelier SVT du lycée Raoul Follereau

  • un grand parterre de plantes peu gourmandes en eau : même atelier

Toutes les conditions étaient réunies pour pouvoir s’inscrire dans la logique des Refuges LPO, de protection des espaces et des espèces, de  la biodiversité dans son ensemble.  Nous avons donc monté le dossier : « Mon établissement est un Refuge LPO pour la Biodiversité »  et ce fut effectif dès juin 2013.

En outre,  un travail de «Trame verte»  s’opère sur Nevers et à notre manière nous pouvons y contribuer.

Ce sont des projets pédagogiques transdisciplinaires qui gravitent autour de ces actions : SVT, SES, ECJS, AP, Histoire/géographie et  notamment  aussi avec les séries STI2D , les Sciences de l’ingénieur qui travaillent sur une micro caméra pour la prise de vue à l’intérieur du nichoir mais aussi un dispositif  de comptage des aller-retour des oiseaux lors du nourrissage des oisillons.

De même, un groupe  travaille sur les ruches  pour surveiller automatiquement la température interne des ruches et donner un signal dès qu’il sera nécessaire d’agir.

Plusieurs enseignants et personnels sont membres de la LPO  et  Jean-Michel  Coquillat, professeur de SVT est aussi bagueur  pour les oiseaux. Le travail de recueil et d’analyses de données se fera en lien avec le Muséum d’Histoire Naturelle .

Depuis 13 ans nos lycées sont  sensibilisés à l’Éducation à l’Environnement et au Développement Durable avec des actions régulières et une Quinzaine Environnement  annuelle sur 13 thématiques différentes donc,  initiées au niveau régional  par le SFFERE d’ Alterre Bourgogne(formations, guide), organisées  aux lycées  avec expositions, activités, parrainages entre collégiens et lycéens , films, conférences, émission de radio sur Bac FM, sorties pédagogiques.

Nos lycées s’étaient déjà engagés auparavant dans  le dispositif d’Agenda 21 d’établissement.

D’autres projets  sont à l’étude  et viendront  peut-être s’ajouter : une serre, des composts, une mare…

Le Refuge LPO, une suite logique, une action concrète, pédagogique  en faveur de la Biodiversité, une affaire à suivre.

Brigitte Guégan – Enseignante SES ( Sciences Economiques et Sociales ) et chargée de mission EEDD.

Publicités