Marche pour la foret dans la Nièvre.

Publié le Mis à jour le

Marche pour la foret dans la Nièvre.

Les marcheurs devant le palais Ducal à Nevers (photo: JL Dupuy)

Plusieurs étapes de la « Marche pour la foret » se sont déroulées dans la Nièvre, et quelque adhérents de la LPO 58 ont apporté leur soutient :

Clarisse (2 étapes), Martine et Bernard, Christophe, Jean-Louis, Laurence et Alain, Jean-François, Jérôme, autres (?)

Résumé de l’étape du dimanche 21 octobre, par Clarisse Holik :

Fraîcheur matinale en ce dimanche 21 octobre.
Devant la mairie de Parigny-les-vaux,  deux forestiers nous attendent mais nous ne sommes qu’une petite dizaine. Pour se réchauffer on joue à la chandelle, « au facteur « précise Célestin 9 ans.  Il est bientôt 9 heures quand Cyril Gillet, un des organisateurs de cette « marche pour la forêt » arrive à pied en s’exclamant : « il y a deux mairies à Parigny; venez il y a du café et des gâteaux ! » photos devant la banderole, harangue de Cyril :  » nous marchons pour la forêt publique, nous marchons pour que les forêts de feuillus ne deviennent pas, sous la pression de l’industrie du bois, des champs d’arbres et des champs de résineux, nous marchons également contre cette fausse bonne idée qu’est le bois-énergie. Il y aura demain à Cuffy une conférence sur le sujet. » photos vente de T shirts : » 2 modèles au choix, » annonce un des animateurs ! De fait, mettre le devant derrrière constitue le second modèle. 
Distribution des dossards verts et c’est le départ.  Nous sommes plus de 30.  Estimation ? Non,  l’habitude de compter les oiseaux dit Jérôme Le temps est magnifique,   mais froid et hélas sans pluie. Un brouillard encore assez dense monte des près et bientôt nous quittons Parigny pour nous enfoncer dans la campagne . Chemins creux, pâtures, rencontres puis forêt de chênes. On marche, on marche et on parle. On parle avec les forestiers, on parle de la politique de l’ONF, on parle des coupes à blanc, des coupes rases, de régénération naturelle, d’adaptation au réchauffement climatique. 
« Bientôt des chênes verts dans la forêt des Bertranges ? Non répondent en souriant les forestiers mais il semblerait que le chêne rouvre soit plus plastique que le pédonculé. On tente aussi de planter des petits chênes  issus de parents vivant dans le sud ouest, qui ont l’habitude de la sécheresse. Bref on expérimente, on ne reste pas sans rien faire. La forêt que nous traversons est multiple; taillis, futaie, arbres magnifiques…
Un arrêt et on se retrouve à parler avec d’autres. De la forêt usagère de La Teste sur le bassin d’Arcachon, premier poste de nos forestiers, du banc d’Arguin puis de Notre Dame des Landes avec un monsieur venu de Saint-Nazaire accompagner son gendre, puis de la culture bio de la vigne car une viticultrice est venue de Chablis pour marcher. On parle des émissions de Geneviève Omessa sur RCF, de la LPO, d’Adret Morvan, de SOS Forêt des autres combats. Mais on s’est déjà rencontré ? Non  c’était à Bure ? Non à Belleville  un jour j’écrirais quelque chose sur : vous vous sentez seul ? Aller manifester, vous vous ferez des amis !
Nous suivons le GR et bientôt le chemin se rétrécit, nous obligeant à marcher à la queue leu leu.   Tous les 2 kilomètres, la voiture de Cyril nous attend, embarquant au besoin un éclopé (ou un chien fatigué et son maître). 
Lors de l’étape : Cosne Pouilly-sur-loire, l’équipe de forestiers s’était portée au secours d’une automobiliste immobilisée par un ennui technique. On avait alors constaté que les forestiers savaient tout faire !
Faubourgs de Nevers, Jean-Louis à vélo vient à notre rencontre et nous fait visiter :  place Salengro et voici le Palais Ducal. Photos puis installation des tables et chaises sous les arbres. L’organisation de l’ONF est au top !  Repas tiré du sac…. Bernard et Martine ont oublié leurs sandwichs ! Discussions, échanges, ambiance plus qu’amicale, on échange fromage, vins et desserts. 
Un SDF timidement demande s’il reste un peu de vin mais oui et avec du fromage et des biscuits c’est encore mieux !

La mairie de Nevers ne nous a pas reçu mais la marche pour la forêt est déjà dans le JDC ! L’opposition vient nous voir. On nous assure que Yannick Jadot viendra demain marcher au départ de Nevers

On se retrouve jeudi en forêt de Tronçais  jeudi 25 octobre pour le grand rassemblement !

 

 

Publicités