La LPO signataire du manifeste de Tronçais pour la sauvegarde des forêts publiques françaises

Publié le

La LPO signataire du manifeste de Tronçais pour la sauvegarde des forêts publiques françaises

Les forêts publiques font partie de notre patrimoine naturel et constituent un réservoir de la diversité biologique animale et végétale.

La LPO et l’ONF travaillent ensemble à la sauvegarde de la Cigogne noire (Ciconia nigra), espèce de nos forêts – Crédit photo : Fabrice Cahez

La LPO et l’ONF travaillent ensemble à la sauvegarde de la Cigogne noire (Ciconia nigra), espèce de nos forêts – Crédit photo : Fabrice Cahez

Formées de surfaces boisées qui ont souvent traversé les siècles, les forêts publiques concentrent les écosystèmes parmi les plus matures du territoire national et abritent des espèces fragiles comme la Cigogne noire.

Véritables puits de carbone et productrices d’oxygène, elles permettent également de ralentir le réchauffement climatique. En France, ce sont près de 70 millions de tonnes de CO2 qui sont ainsi captées chaque année !

La démarche de privatisation de l’Office National des Forêts (ONF), l’établissement public français chargé de la gestion des forêts publiques, et l’industrialisation croissante qui l’accompagne doivent être reconsidérées au regard des multiples enjeux des forêts pour la société d’aujourd’hui (climat, biodiversité, emploi et économie).

La LPO, mobilisée pour la protection de la biodiversité, demande solennellement la convocation d’un grand débat public sur la politique forestière. La notion de bien commun impose que la société civile dispose d’un droit de regard sur la gestion des forêts publiques qu’elle reçoit en héritage et doit transmettre à ses enfants.

Téléchargez le manifeste rédigé par 12 ONG et l’intersyndicale de l’ONF

Publicités