Auteur : lpo58

Près de 80 % des insectes auraient disparu en Europe en seulement 30 ans

Publié le

En trente ans, près de 80 % des insectes auraient disparu en Europe

Ce déclin catastrophique est dû à l’intensification des pratiques agricoles et au recours aux pesticides. Il menace la chaîne alimentaire.

En savoir plus sur

http://www.lci.fr/sciences/l-usage-des-pesticides-contre-les-insectes-volants-fait-craindre-une-catastrophe-ecologique-imminente-2067785.html

Publicités

La Baratte : l’agriculture urbaine à Nevers

Publié le

La Baratte : l’agriculture urbaine à Nevers

Les jardins potagers et maraîchers du val de la Baratte sont situés sur la plaine alluviale des bords de la Loire, en zone péri-urbaine et humide, sur les communes de Nevers et de Saint-Éloi. Des lignées de jardiniers s’y succèdent depuis des siècles.

Mais l’urbanisation anarchique des années 1970 avec, entre autres, la construction des immeubles du quartier des Courlis, le projet d’une pénétrante routière dans les années1980 puis d’une route des pompiers dans les années 2000, ont bien failli venir à bout de cette tradition légumière qui remonte au haut Moyen Âge.

Grâce au combat des riverains et des associations Saint-Fiacre Loire-Baratte, Loire Vivante, Nevers aménagement, la trentaine d’hectares du val de la Baratte a été classée zone inondable en 2001 puis, plus récemment inscrite comme zone agricole au plan d’urbanisme local (PLU) par l’ancienne municipalité le protégeant ainsi de toute tentative d’urbanisation et assurant du même coup la pérennité de l’activité de maraîchage.

La nouvelle municipalité souhaite que le val retrouve pleinement sa vocation maraîchère historique stimulant par là-même une économie locale qui passe par les circuits courts. Elle a soutenu notamment la création de l’espace test en mettant à disposition des testeurs, trois hectares de terre.

Assurant ce processus, un CAPE, contrat d’appui au projet d’entreprise, permet à des jeunes de tester à la fois l’activité et l’existence d’une clientèle sans avoir à payer de charges ni à chercher des terres. Les jeunes sont pris en charge pendant trois ans par la couveuse d’entreprise Potentiel qui leur prête un numéro de siret. Ils bénéficient des conseils d’un tuteur, un maraîcher qui travaille en raisonné sur le val alors que les jeunes travaillent en bio. Nous en avons été surpris.

Parmi les autres partenaires de l’espace test, outre la municipalité, le Conseil départemental, la Chambre d’agriculture, Semeurs du possible.

Les intervenants
Jean-Marie Lambert et Raphaël Revenu, les deux testeurs
Guillaume Debeer, maraîcher bio, ancien testeur
Christophe Solheillac, maraîcher raisonné, tuteur des testeurs
Anne Wozniak, adjointe au maire
Christelle Martin de la Chambre d’agriculture
Brigitte Compain-Murez, présidente de l’association Saint-Fiacre Loire Baratte

Pour soutenir le maintien de l’activité maraîchère de la Baratte dans le cadre d’une agriculture durable donc bio, n’hésitez pas à soutenir directement les producteurs :

Le potager d’ici
Espace test de la Baratte
5, rue de la Chaume
58 000 Nevers
Tél.: 07 82 68 32 06 / 06 25 53 91 75
lepotaggerdici58@gmail.com

La Baratte ABio
Guillaume Debeer
La Baratte
58 000 Nevers
Tél.: 06 60 92 72 97
debeerguillaume@ymail.com

Et si vous n’habitez pas Nevers, vous pouvez vous procurez le guide du bio dans la Nièvre auprès de l’association des Trois prés. Mail : les3pres@aliceadsl.fr

Et pour en savoir plus sur l’histoire du val de la Baratte, rendez vous sur le site de l’association Saint-Fiacre Loire-Baratte : www.loire-baratte.com

14 octobre : « Le Jour de la Nuit »

Publié le Mis à jour le

 

Samedi 14 octobre 2017

M31 MMasson

Galaxie d’Andromède (photo: Michel Masson, club Astro d’Imphy)

Le Jour de la Nuit est une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé. (Plus de détails sur ce lien : http://www.jourdelanuit.fr/Pour-comprendre,118)

A cette occasion, la LPO Nièvre et le Club d’Astronomie d’Imphy se réunissent pour vous faire partager leurs connaissances sur le monde de la nuit.

Au programme : observation du ciel grâce aux télescopes du club. Écoute sonore de la faune nocturne (appareil permettant de détecter et identifier les chauves-souris). Discussions conviviales autour d’une boisson chaude.

Nous vous donnons rendez-vous le samedi 14 octobre 2017 à partir de 21h00, à l’observatoire d’Astronomie d’Imphy.

Inscription par courriel à l’adresse:  nievre@lpo.fr

Le plan détaillé de l’accès à l’observatoire vous sera envoyé par mail suite à votre inscription.

 

23/09/2017: Sortie Brame du Cerf

Publié le Mis à jour le

Samedi 23 Septembre à Limanton : Sortie nature ouverte à tout public.

Activités gratuites, prêt de jumelles et de longues-vues. Prévoir des bottes.

(Places limitées, inscription obligatoire par mail)

nievre@lpo.fr

Possibilité de covoiturage au départ de Nevers.

sortie nature 23 septembre

« Nous voulons que les arbres remarquables soient reconnus comme un patrimoine »

Publié le Mis à jour le

« Nous voulons que les arbres remarquables soient reconnus comme un patrimoine »

Le naturaliste Georges Feterman déplore le fait que la loi française « ne considère pas l’arbre comme un être vivant, mais comme un objet de propriété ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/10/06/nous-voulons-que-les-arbres-remarquables-soient-reconnus-comme-un-patrimoine_5197180_3244.html

La forêt française à l’épreuve de la pyrale du buis

Publié le Mis à jour le

La forêt française à l’épreuve de la pyrale du buis

La progression de l’insatiable chenille venue d’Asie inquiète les gestionnaires du patrimoine sylvestre, impuissants face au ravageur.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/10/07/la-foret-francaise-a-l-epreuve-de-la-pyrale-du-buis_5197581_3244.html#IQjzOfq0B7T65zat.99

Plus de la moitié des vertébrés ont disparu en quarante ans

Publié le Mis à jour le

Plus de la moitié des vertébrés ont disparu en quarante ans

La pression exercée par l’humanité sur les écosystèmes est telle qu’il nous faut chaque année l’équivalent de 1,6 planète Terre pour satisfaire nos besoins, selon le WWF.

Lire l’article:

http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2016/10/27/la-moitie-des-vertebres-a-disparu-en-quarante-ans_5020936_1652692.html

Le braconnage et le trafic d’espèces sauvages s’accélèrent « à une cadence alarmante »

Publié le Mis à jour le

Le braconnage et le trafic d’espèces sauvages s’accélèrent « à une cadence alarmante »

A l’occasion de la Journée mondiale des animaux, le Fonds international pour la protection des animaux appelle à endiguer un fléau « pour lequel aucun signe de ralentissement significatif n’est observé ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/10/04/le-braconnage-et-le-trafic-d-especes-sauvages-s-accelerent-a-une-cadence-alarmante_5195895_3244.html

La France va-t-elle mettre fin au braconnage des ortolans ?

Publié le Mis à jour le

La France va-t-elle mettre fin au braconnage des ortolans ?

Bien que protégés depuis 1999, environ 30 000 bruants ortolans sont encore illégalement capturés dans le Sud-Ouest chaque année.

En savoir plus sur