– Actualités de l’association

Faune France, le petit dernier de Visionature

Publié le Mis à jour le

FAUNE FRANCE

Cher(e) contributeur (trice),

Faune-France, le portail national de restitution des données naturalistes, fruit du travail collectif d’une quarantaine d’associations, a été inauguré le samedi 1er juillet 2017, dans une version basique.

Qu’est-ce-que c’est ?

C’est vos portails locaux que vous connaissez mais à l’échelle nationale. A terme, ce site remplacera et complètera Ornitho.fr, en s’ouvrant notamment à d’autres groupes faunistiques que les oiseaux. Ce site propose déjà des restitutions en temps réel, et des données issues d’enquêtes nationales, rarement diffusées sous cette forme.

D’où proviennent les données ?

Pour pouvoir restituer des informations synthétiques, Faune-France est connecté aux portails locaux. Cette connexion, pour les systèmes VisioNature, se fait en application de la convention de mise à disposition de l’outil, de la mise en oeuvre d’une charte interassociative par les administrateurs des bases faune locales et fait suite à un vote du 21 juin 2017 du Comité de pilotage de Faune-France, où chaque structure administratrice est représentée.

Les données directement saisies sur Faune-France, ou celles issues de l’application NaturaList et mises à disposition par la société BioloVision, sont directement consultables et versées aux bases locales.

Le Comité de pilotage de Faune-France (43 structures) définit les modalités d’affichage des données au plan national et statue sur les sollicitations liées à l’utilisation de celles-ci.

La synchronisation des bases, c’est-à-dire leur connexion pour favoriser leur parfaite similarité, engendre pour le moment quelques perturbations liées au fait que les paramétrages d’espèces varient partout en France. Sur Faune-France, dans un premier temps, les critères les plus stricts ont été retenus tant sur la rareté des espèces que sur leur restitution. Dès qu’une espèce est cachée dans un département ou une région, elle est cachée au niveau national. Dès qu’une espèce est considérée comme rare au plan local elle devient rare au niveau national. Nous avons fait valoir le principe de précaution.

Ces paramétrages sont en cours de révision, et un groupe de travail national sera mis en place pour proposer une harmonisation accrue.

Une montée en charge progressive

Pour l’heure, les archives des bases de données locales, ne sont pas encore versées à Faune-France. C’est normal, cela prendra du temps. Dans les semaines et mois qui viennent, Faune-France ouvrira de nouveaux outils de visualisation des informations. Il sera par exemple possible d’obtenir l’ensemble de ses données personelles (statistiques comprises) au plan national, de visualiser les données NaturaList ainsi que les galeries, de requêter sur des espèces comme vous le faites aujourd’hui au plan local. Au-delà de ces modalités existantes, Faune-France permettra aussi d’avoir accès à de nouveaux modules (données Wetlands, mon coin de nature, etc.).

Pour accéder au site, avec identifiants habituels locaux, rendez-vous sur : https://www.faune-france.org/

 

Le Comité technique de Faune-France

Bretagne Vivante, CORIF, GONm, GON, LPO Aquitaine,

LPO France, LPO Franche-Comté et LPO PACA.

Publicités

Conférence chiroptères du 23 juin 2017

Publié le

Le 23 juin dernier, en partenariat avec la Communauté de Communes des Amognes cœur du Nivernais, après une présentation de Mme Pascaline Loquet Natura 2000, le film de Tangy Stoecklé sur le Grand Rhinolophe fut projeté pour le bonheur de tous.

Soirée studieuse, il en faut !

Nouvelle réserve naturelle régionale des mardelles de Prémery

Publié le

Fin juin 2017, le premier comité de gestion de la nouvelle réserve naturelle régionale des mardelles de Prémery a été inauguré en la présence de présidents et vice-présidents régionaux et locaux, des responsables des personnels de l’ONF (qui était structure animatrice), de la Communauté de commune et de la LPO Nièvre (Claude Chapalain et Daniel Dupuy), du conseil départemental, de la direction départementale des territoires, des fédérations de chasseurs et pêcheurs, de l’office de tourisme de Prémery.

Il sera sous la présidence de M Sylvain Matthieu, vice-président de la Région, chargé entre autres de la forêt et du bois.

Ont été abordés les enjeux de la réserve (préservation de l’eau, gestion des espèces non autochtones…) ainsi que la démarche d’élaboration du plan de gestion de la réserve.

 

Journée « Ile aux sternes » à Nevers

Publié le

Dimanche 25 juin 2017, la LPO58 a tenu un stand place Mossé à Nevers permettant à tout un chacun d’apprécier un moment exceptionnel  d’observation d’oiseaux remarquables et emblématiques : les sternes.

La journée fut réussie, répondant à l’ engagement de la LPO 58 auprès de la Municipalité. De nombreux contacts ont pu être pris avec les amoureux des oiseaux.

Des poussins des deux espèces ont été observés par les visiteurs tout émus. Des observations rapprochées étaient possibles avec les longues-vues mises à disposition des passants par la LPO 58. Ce fut également l’occasion de sensibiliser des personnes à la fragilité des sternes, oiseaux vulnérables au dérangement pendant la période de reproduction. Action réussie, ayant eu un écho plus que favorable des participants.

Fragilité de ces oiseaux revenus d’Afrique pour la reproduction : elle est soumise à des aléas terribles (mais naturels).
Ces oiseaux nichant sur des bancs de sable très bas au-dessus du niveau de la Loire, sont impactés par la moindre montée des eaux, noyant nids, œufs, poussins… mais aussi par les humains (inconscience, indifférence, incivilités, voire vandalisme) provocant dérangements et destructions. Des cas de destruction volontaires ont été observés plusieurs fois cette année et des plaintes ont été déposées à Nevers.
Nombreux sont les habitants du quartier qui ont apporté leur témoignage choqués par les incivilités, les dérangements volontaires de la part de baigneurs installés sur la rive gauche et qui traversent jusqu’à l’îlot malgré les panneaux d’interdictions posés par les services municipaux. Certains ont vu également des pêcheurs franchir la limite interdite, sans parler des chiens errants !
Pour rappel, les contrevenants s’exposent à des amendes de 750 à 1500 €.

 

Sortie Nature Ile de Caqueret

Publié le Mis à jour le

Dimanche 11 juin, la LPO58 a organisé une « sortie nature » à l’île de Caqueret à Decize.

Le temps agréable a permis à tous les participants de découvrir – ou de redécouvrir – certains oiseaux, sous les explications de nos guides LPO :  Bernard, Martine, Jean-Paul, Jean-Louis et Jérôme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De belles observations ont été réalisées.
Dans la famille des hérons : bihoreau gris, aigrette garzette, héron garde-bœuf, héron cendré.
Un gobemouche gris a été vu, et beaucoup de chants ont été entendus : ceux du loriot, pic noir, pic épeiche, fauvette à tête noire, pinson des arbres, troglodyte, rouge gorge, rouge queue à front blanc…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à tous les participants de ce beau moment de partage et d’incitation à la préservation de notre patrimoine naturel.

Projection du film « le Grand Rhinolophe » de Tanguy Stoecklé

Publié le Mis à jour le

Pour la dernière réunion avant les grandes vacances, nous commencerons à 20h précises par l’actualité naturaliste de la LPO 58 et à 20h30 , en partenariat avec la Communauté de Communes des Amognes cœur du Nivernais nous projetterons le film de Tangy Stoecklé sur le Grand Rhinolophe. Ce film extraordinaire (Grand Prix du festival animalier de Ménigoutte 2014 et Prix du festival du film animalier d’Albert en 2015), d’une durée de 50 minutes  sera suivi d’un échange avec le public.

Entrée gratuite.

 

Superbe initiative d’un jeune adhérent Benoit Rosar

Publié le Mis à jour le

Voilà peu de temps, Benoit nous a contactés pour savoir si nous serions intéressés pour courir aux couleurs de la LPO Nièvre.

En effet, il participe régulièrement à des courses dans la Nièvre (4 ou 5 par an) par exemple le trail des gueules noires à Decize, Bio run de la Charité sur Loire, Loire nature 58 à Nevers, la Lupéenne à St Loup…)

C’est avec grand plaisir que nous accueillons son initiative et l’en remercions grandement.

Nous ne pouvons qu’encourager la jeunesse à s’engager pour la protection de la biodiversité ! l’avenir de notre environnement passe dans la continuité par leurs actions ! alors avis aux amateurs qui voudraient suivre l’exemple de Benoit ; toute initiative est la bienvenue.

Agissons ensemble !

Inauguration d’un refuge LPO au Château de Meauce en la présence d’Allain BOUGRAIN-DUBOURG

Publié le Mis à jour le

Jeudi 1er juin 2017, après avoir inauguré deux refuges LPO à Nevers, Allain BOUGRAIN-BUBOURG s’est rendu avec la LPO58 au château de Meauce, propriété de Séverine et Cédric MIGNON dans ce même objectif. C’est ainsi qu’un nouveau refuge LPO a vu le jour, faisant suite à une réflexion et une étude menée avec les nouveaux propriétaires par la LPO Nièvre.

Moment fort pour la préservation de la gente ailée !

Souhaitons que ces exemples, s’inscrivant dans la continuité des refuges déjà installés en Nièvre, soient porteurs d’initiatives et d’espoir d’actions fortes en faveur de la biodiversité ! engagement de tous plus que nécessaire aujourd’hui !

 

 

 

 

Participez au recensement des poteaux mortels pour faune et avifaune

Publié le Mis à jour le

Jérôme Allain, administrateur LPO 58, lance une grande campagne de recensement des poteaux non obstrués dans la Nièvre. Aidez-nous à recenser ces cavités pièges dispersées dans le département qui demeurent des pièges mortels pour toutes les espèces cavernicoles.

Pour vous aider dans cette démarche, Jérôme a repris et adapté un document édité il y a quelque temps par la LPO France et l’ASPAS, document que vous trouverez en pièce jointe et qui devrait vous permettre de mieux vous y retrouver.

Jérôme, le conseil d’administration de la LPO Nièvre et tous les animaux cavernicoles vous remercient pour votre collaboration.

Document à télécharger : Cavitespiegesfaune-4887

Dérangement d’espèces protégées sur l’ île à sternes de Nevers

Publié le Mis à jour le

 

 

 

L’île à sternes de Nevers bénéficie d’un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope et à ce titre, son accès est strictement interdit en période de nidification. Un gros travail de sensibilisation a été fait par les différents partenaires  mais malheureusement, plusieurs dérangements ont été constatés.

Voici les numéros à contacter si vous êtes témoins de dérangement

 – de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h , 03 86 68 47 89 (police municipale de Nevers).

 – en dehors de ces horaires, faire le 17.

Vous pouvez aussi tenter de contacter l’ONCFS (service départemental Decize) : 03 86 30 68 38 ou 03 86 30 69 89.

Le conseil d’administration de la LPO 58 et toutes les sternes vous remercient.

Inauguration de deux refuges LPO en la présence d’Allain BOUGRAIN-DUBOURG

Publié le Mis à jour le

Ce jeudi 1er juin 2017, une convention de cinq années a été signée avec la Ligue Pour la Protection des Oiseaux inaugurant deux refuges LPO, un au parc Rosa Bonheur et un autre au parc du château des Loges .

Notre président Allain BOUGRAIN-DUBOURG nous a honoré de sa présence en ce moment phare pour le département de la Nièvre et pour la ville de Nevers.

Il a rappelé l’importance des services rendus par la nature, dans toute sa biodiversité, représentant 40 % de l’économie mondiale.

Lieux d’installation des nichoirs :
Au parc Rosa Bonheur, square Mendès-France, promenade Victor-Gueneau, parc Follereau, plaine des Senets, parc Roger-Salengro, promenade des Remparts, square Henri-Virlogeux, château des Loges, cimetière de l’Aiguillon, coulée verte grande Pâture, coulée verte hôpital.

 

Partenariat ENEDIS LPO Nièvre renouvellé !

Publié le

Le 18 mai 2017 : renouvellement acté pour notre convention de coopération avec ENEDIS en faveur de la protection des oiseaux dans la Nièvre, en présence de membre de notre association, du Maire de Marzy et des officiels d’ENEDIS Nièvre.

Pour rappel, nous intervenons très régulièrement au coté des équipes techniques d’Enedis en faveur des Cigognes blanches.

Depuis 2012 ENEDIS contribue financièrement à la mise en ligne du site http://www.faune-nievre.org, LE site collaboratif nivernais du réseau Visionature LPO.

Les Chamons (encore) vandalisés !

Publié le Mis à jour le

Se rendant aux Chamons avec Jean-Louis pour faire quelques travaux d’entretien, Jérôme trouve la cabane vandalisée !

En plus des clôtures régulièrement sectionnées, de la destruction de signalisation et panneaux informatifs, des nombreux dépôts de végétaux pour « attirer » les sangliers ainsi que des collets pour piéger les marcassins, des dépots d’ordures et de déchets divers… (sans parler des précédents vols de matériels lors des camps de baguage), les terrains des Chamons sont bien trop souvent la cible de dégradation. TROP c’est TROP !

« La cabane a pris au moins 3 coup de fusil (chevrotine ?) : dans la porte d’entrée, dans le volet (avec le carreau cassé, le montant de la fenêtre abîmée et une partie du volet brisé), et enfin dans le nichoir à crécerelle (que j’avais installé avec Claude) situé sur le pignon de la cabane (NdlR : pas de victimes à déplorer ouf !). Par chance, les malfaiteurs n’ont pas réussis à s’infiltrer dans la cabane grâce aux solides barreaux de fenêtre et au gros cadenas de la porte. Le but était-il simplement le vol ou  un vandalisme vengeur ?
Bref, je suis allé déposer plainte à la gendarmerie de Fourchambault au nom de la LPO 58 le mardi 25 avril avec photos à l’appui.
J’en ai profité pour parler aux gendarmes du problème des véhicules motorisés qui s’introduisent sur les grèves de Loire par le passage ou notre panneau de signalisation a été vandalisé (j’ai pris en photo un quad sortant du passage). Mais ils m’ont dit que c’était du ressort de la mairie de Marzy et que c’est elle qui devait éventuellement les contacter… »

SORTIE NATURE « La ripisylve* de Nevers »

Publié le Mis à jour le

Compte rendu de la sortie nature dans le parc « Rosa Bonheur » de Nevers.

« Si vous entendez tambouriner dans les arbres sans feuilles du parc Rosa Bonheur vous découvrirez un drôle de batteur : c’est le pic épeiche qui fait une démonstration de son art pour communiquer avec ses congénères. Devant un groupe de personnes passionnées, la sortie nature a permis dimanche matin de le découvrir et  aussi d’entendre la Sittelle torchepot, le Grimpereau des jardins et de voir les premières fauvettes à tête noire, les pinsons des arbres, le troglodyte mignon. Puis sans lever la tête, les animateurs ont montré les premières fleurs des ficaires, ou les bourgeons du fusain, les premières feuilles des arums et bien d’autres plantes ont été déterminées. Ces activités nature sont un des buts de la LPO58, transmettre la connaissance au plus grand nombre. »

Bernard Anglaret

 

* La ripisylve c’est quoi ? Et bien, c’est la bande d’arbre ou de forêt qui borde un cours d’eau.

 

11 mars 2017 – NUIT DE LA CHOUETTE

Publié le Mis à jour le

nuitchouette2017

La salle des fêtes de la Marche mise gracieusement à la disposition par la Mairie était comble pour cette XII° nuit de la Chouette organisée localement par la LO 58 le 11 mars 2017.

Des photos nivernaises agrémentaient les propos de Christophe, le président, qui présentaient les caractéristiques de chaque espèce. A la fin de la conférence, petits et grands étaient capables de reconnaître à l’oeil et à l’oreille Chouette hulotte, Effraie des clochers, Chevêche d’Athéna, Hibou Moyen-Duc….. Puis est venu le moment tant attendu de la sortie nocturne. C’est avec un réel plaisir qu’ont été entendus la Chouette hulotte, l’Oedicnème criard, oiseau des grèves de Loire, tout juste revenu d’Afrique qui se manifeste principalement la nuit.

Les lampes électriques déployées par les enfants ont été l’occasion de découvrir un crapaud commun en vadrouille au pied d’un gros cèdre vers l’église du bourg. Cette dernière abrite un nichoir offert par la LPO Nièvre et installé par  les agents communaux.

Au retour les boissons chaudes offertes par la mairie ont été appréciées.

10 mars 2017 – NUIT DE LA CHOUETTE

Publié le Mis à jour le

nuitchouette2017

12e édition de la Nuit de la Chouette à SAINT SULPICE le 10 mars 2017

Une nuit de la Chouette qui a rendu compte d’un travail considérable préparé en classe par les élèves d’Alexandre Basely, en partenariat avec la LPO 58 dans le cadre de l’éco-école de Saint-Sulpice devenu également refuge LPO.

Un jeune et dynamique maître de cérémonie présentait les jeunes acteurs qui succédaient pour donner les caractéristiques des chouettes et hiboux des Amognes à l’aide de photos et de maquettes : le public nombreux a découvert mode de vie, milieu, menaces et gestes « chouettes » à faire en faveur de ces oiseaux nocturnes.

Une soirée agrémentée de poésies, rébus et de nombreux jeux. Une pédagogie ludique au service de la connaissance !

A près ce cours magistral, encadrés par les animateurs LPO, deux circuits nocturnes dans le village ont permis de contacter des hulottes dans les bois proches du bourg et deux espèces de crapauds vers l’étang communal.

Les boissons chaudes offertes au retour par l’école ont été fort appréciées !