En vrac

RENDEZ-VOUS SUR FACEBOOK !

Publié le

Les technologies de l’information et de la communication évoluent… Soucieuse d’être toujours plus proche de vous, plus réactive à vos attentes et à vos questionnements, la LIGUE DE PROTECTION DES OISEAUX DE LA NIÈVRE vous donne désormais rendez-vous sur sa page Facebook afin d’échanger et de réagir en temps réel à toutes les infos naturalistes.

A bientôt…!

La justice européenne condamne la chasse à la glu

Publié le

La presse française a salué ces jours derniers la grande victoire de la LPO dans le combat que l’association de protection des oiseaux mène depuis plusieurs années contre la chasse à la glu.

oiseau pris au piège

La Cour de justice de l’Union européenne a en effet estimé dans un communiqué que la chasse à la glu causait un dommage « irrémédiable » à tous les oiseaux, ouvrant ainsi la voie à une interdiction totale de cette pratique cruelle en France.

 « Un État membre ne peut pas autoriser une méthode de capture d’oiseaux entraînant des prises accessoires dès lors qu’elles sont susceptibles de causer aux espèces concernées des dommages autres que négligeables », a indiqué la Cour dans un arrêté dont la LPO se félicite. Il s’agira désormais de faire évoluer la loi au niveau national.

Protection des oiseaux sur une ligne électrique

Publié le

L’entreprise Enedis est intervenue récemment sur une ligne électrique de 20.000 volts au lieu-dit La Bouille, sur la commune de Champallement, afin d’effectuer des travaux de maintenance. Une fois la ligne mise hors tension, les techniciens d’Enedis en ont profité pour poser vingt-cinq repères avifaunes bien visibles des oiseaux et notamment des cygnes très nombreux à cet endroit. Cela afin d’éviter que les oiseaux ne viennent percuter les lignes et se blesser. Les équipes techniques de Corbigny et de Decize ont été mobilisées pour cette intervention.

Enedis, très sensibilisée à la protection des oiseaux, signe chaque année une convention de partenariat avec la LPO Nièvre.

Pose des avifaunes par les équipes techniques d’Enedis

La protection des vipères au point…!

Publié le

Toutes les espèces de serpents de France, y compris les vipères, ont enfin un statut de protection à la mesure de leur enjeu de conservation. Une vigilance reste de mise pour certaines espèces de grenouilles menacées. 

consultation viperepeliade 650 jjcarlierVipère péliade (Vipera berus) – Crédit photo : JJ Carlier

Publié ce 11 février au Journal Officiel, l’arrêté ministériel du 8 janvier 2021 fixant la liste des amphibiens et des reptiles protégés sur l’ensemble du territoire et les modalités de leur protection marque une avancée en faveur de la protection de la biodiversité : l’interdiction de tuer ou maltraiter l’ensemble des serpents dont désormais les vipères, espèces en déclin et vulnérables.   

Mis en consultation publique en novembre 2019, le texte n’avait pas connu de mise à jour depuis 2007. La version en consultation avait alors choqué le monde naturaliste tant les ajustements proposés étaient marginaux au regard de la multiplication des cris d’alarme des scientifiques sur l’effondrement de la biodiversité auquel les reptiles et amphibiens n’échappent pas. Après 14 ans d’alerte sur les carences et erreurs du texte de 2007, une forte mobilisation collective aux côtés de la Société Herpétologique de France a permis d’attirer l’attention du ministère de la Transition Écologique. Notre collectif d’associations se félicite qu’un dialogue constructif ait pu être engagé et débouche à la protection de toutes les espèces de serpents. Tout contrevenant s’expose à 2 ans d’emprisonnement et 150000 € d’amende. Leurs milieux de vie sont également préservés et devront dorénavant être pris en compte dans l’aménagement de nos territoires.

Pour des raisons administratives regretttables, la Grenouille rousse et la Grenouille verte ne bénéficient toujours pas de protection intégrale. Leur pêche, à des fins commerciales ou non suivant l’espèce, fragilise leur viabilité sur le long terme mais aussi celle d’espèces voisines avec lesquelles le risque de confusion est élevé alors même que certaines sont fortement menacées.

Nos associations resteront donc vigilantes dans l’attente des conclusions de l’étude en cours sur l’exploitation commerciale de la Grenouille rousse, notamment en Bourgogne-Franche-Comté. Elles pressent aussi le ministère de la Transition Écologique de conduire l’étude juridique convenue sur la cohérence entre les dispositions réglementaires encadrant la pêche des Grenouilles rousses et vertes et un statut de protection plus fort de ces espèces. Dans cette double optique, elles appellent les Préfets à ne pas publier d’arrêté préfectoral autorisant leur pêche. 

Liste des signataires: 

capture decran 2021 02 11 a 18.08.07

Faune-BFC Infos numéro 2

Publié le

Faune-BFC Infos : Deuxième numéro !

Vous retrouverez dans ce 2e numéro du Faune-BFC Infos, toutes les actualités naturalistes du second semestre 2020 : une synthèse des observations marquantes, des conseils pour la saisie des observations, des récits d’observations exceptionnelles, un zoom sur une espèce ou encore d’autres actualités.

Destiné aux utilisateurs des bases Visionature de Bourgogne-Franche-Comté et à tout naturaliste, ce bulletin semestriel est alimenté par les données saisies sur les portails provenant de plusieurs milliers d’observateurs !

Ce bulletin est le vôtre, n’hésitez pas à nous proposer des articles pour le prochain numéro.

Bonne lecture à toutes et tous !

Document à télécharger : Faune-BFC_infos-na02-7361.pdf

Projet Oiseaux de France

Publié le

Oiseaux de France (ODF) est le plus ambitieux projet de science participative sur les oiseaux de ces dernières années. Il vise à mettre à jour et diffuser l’état des connaissances de l’avifaune française en période de nidification et d’hivernage, en métropole et en outre-Mer entre 2021 et 2024. Une première à laquelle la LPO Nièvre va pleinement contribuer !

ODF s’articule en 3 objectifs :

  • Connaître la répartition de toutes les espèces, sous la forme d’une cartographie à l’échelle de mailles 10×10 km comme lors des précédents Atlas,
  • Evaluer les tendances démographiques, en s’appuyant sur les dispositifs de surveillance nationaux déjà mis en place (STOC, SHOC, Observatoire Rapaces et Dénombrement des oiseaux d’eau),
  • Estimer la taille des populations, en complément des outils de suivi reconnus (carrés rapaces, enquête LIMAT, STOC, SHOC, EPOC) et des « EPOC-ODF »qui vont être nouvellement déployés.

Ouvert à tous, selon son niveau, sa motivation ou ses disponibilités, plusieurs possibilités sont offertes pour participer : observations isolées, listes complètes, EPOC, enquêtes standardisées.

Avant de partir sur le terrain, plusieurs ressources et informations utiles :

  • abonnez-vous gratuitement à la lettre d’information « Oiseaux de France »
  • accédez à la page de l’ODF sur Faune-France pour suivre les dernières actualités
  • le projet, les méthodes et les résultats seront diffusés sur une plateforme dès le mois de mars
  • un webinaire de lancement aura lieu le 26/2 de 17h à 18h30 (un lien de connexion sera transmis dans un second temps)
  • la collecte des données se fera toujours sur les outils actuels, Faune-France, Faune-nievre ou NaturaList

Comment participer ?

Enquête LIMAT (limicoles et anatidés nicheurs)

Publié le

Présentation de l’enquête LIMAT (Limicoles et Anatidés nicheurs)

Objectifs

Fruit d’une riche collaboration entre la LPO et l’OFB, l’enquête LIMAT a pour objectif d’estimer les effectifs nicheurs des différentes espèces d’Anatidés, Limicoles, Grèbes et Foulque macroule sur le territoire métropolitain, soit près de 45 espèces. Deux types de prospections sont proposés selon l’abondance et la répartition des espèces. 

Prospections « exhaustives »

Pour les espèces rares, localisées et/ou bien suivies, tous les sites de reproduction connus seront prospectés et les couples nicheurs localisés et dénombrés. Les données seront saisies sur NaturaList (l’appli mobile de Faune-France) ou sur Faune-France, idéalement sous forme de listes complètes, et avec un code de reproduction et un code étude. En Bourgogne-Franche-Comté sont concernés le Courlis cendré et la Bécassine des marais. Se rapprocher des coordinateurs départementaux pour connaître les sites à prospecter. Le recensement de l’Oedicnème criard se fera par comptage des dortoirs post-nuptiaux en  fin d’été-début d’automne. 

Prospections par échantillonnage

Pour les espèces plus répandues, les prospections se feront sur des mailles échantillons de 500 mètres de côté, fournies par la coordination nationale et positionnées dans les habitats favorables à la présence des espèces visées (marais, fleuves, lacs, gravières, etc.). En Bourgogne-Franche-Comté, les mailles seront suivies pour moitié par l’OFB et pour moitié par la LPO BFC (la répartition des mailles entre nos structures est en cours). 

Carte de répartition des carrés échantillon en Bourgogne-Franche-Comté 

Espèces à échantillonner  en Bourgogne-Franche-Comté : 

Anatidés : Cygne tuberculé, Bernache du Canada, Canard chipeau, Canard colvert, Canard souchet, Fuligule milouin, Fuligule morillon, Oie cendrée, Ouette d’Egypte, Sarcelle d’été, Sarcelle d’hiver, tadorne de Belon, Harle bièvre, Nette rousse.

Limicoles : Avocette élégante, Chevalier guignette, Echasse blanche, Petit Gravelot, Vanneau huppé.

Autres espèces : Grèbe à cou noir, Grèbe castagneux, Grèbe huppé, Foulque macroule. 

Un module de saisie dédié, « Mes comptages LIMAT », sera disponible sur l’application NaturaList, permettant la saisie directement sur le terrain. L’accès à ce module nécessite une inscription préalable auprès du coordinateur local. Celui-ci vous fournira une carte des mailles à prospecter et vous devrez lui indiquer celle(s) que vous vous engagerez à suivre. Vos droits ne seront ouverts que pour ce(s) maille(s). 

Grands principes du protocole :

– Trois passages au cours du printemps sont nécessaires pour couvrir les périodes de nidification :15 mars-15 avril/16 avril-15 mai/16 mai-15 juin. Au moins 20 jours entre chaque passage.

– Temps de prospection par maille : 20 minutes à 1 heure 30 (les mailles étant groupées, il est possible de faire 2 à 3 mailles par 1/2 journée)

– Saisie obligatoire sur le module « mes comptages LIMAT » de l’application Naturalist. Tutoriel disponible auprès du coordinateur local. 

L’enquête est prévue sur deux années 2021 et 2022 mais chaque maille ne doit être suivie qu’une seule année. Elle a été conçue pour obtenir une estimation nationale des effectifs (au même titre que l’observatoire rapaces par exemple) grâce à un protocole strict qui doit être respecté au mieux. Elle ne vise cependant pas à obtenir une vision exhaustive de l’état des populations de toutes les espèces concernées à l’échelle régionale, notamment pour les espèces localisées (fuligules, Nette rousse, Petit Gravelot, etc.). C’est pourquoi nous proposons en Bourgogne-Franche-Comté de réaliser un maximum de mailles en 2021 selon le protocole national afin de pouvoir se concentrer en 2022 sur quelques espèces pour lesquelles nous souhaitons avoir des effectifs régionaux.  

Coordinateurs départementaux LPO : 

Pour le Doubs :  Ondine DUPUIS – ondine.dupuis@lpo.fr

Pour le Jura :  Samuel MAAS – samuel.maas@lpo.fr

Pour la Haute-Saone :  Ondine DUPUIS – ondine.dupuis@lpo.fr

Pour le Territoire de Belfort :  Bernard MARCONOT – bernard.marconot@gmail.fr 

Pour la Côte-d’Or : Antoine ROUGERON – antoine.rougeron@lpo.fr

Pour la Saône-et-Loire : Brigitte GRAND – brigitte.grand@lpo.fr

Pour l’Yonne : François BOUZENDORF – françois.bouzendorf@lpo.fr

Pour la Nièvre : Annie CHAPALAIN – ac.chapalain@gmail.fr – nievre@lpo.fr

Ceux qui restent et ceux qui partent …

Publié le

Comme chaque mois, retrouvez dans le Journal du Centre un article de la LPO Nièvre … Ce mois-ci vous en saurez un peu plus sur les oiseaux migrateurs et hivernants.

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/quand-le-froid-est-la-des-oiseaux-hivernent-dans-la-nievre-d-autres-partent-vers-le-sud_13911769/

Morvan, pour quelques douglas de plus …

Publié le

 » La forêt française vit une phase d’industrialisation sans précédent. Au coeur du Morvan, des professionnels du bois s’érigent contre cet appauvrissement de la diversité de leur territoire et contre une extension des domaines industriels vécue comme une colonisation. Leur stratégie : acquérir le plus de parcelles possibles pour freiner l’expansion adverse, et montrer qu’une autre sylviculture est possible.  » (France TV, La Ligne bleue)

Vous pouvez revoir ce très beau documentaire en replay sur le site de France TV jusqu’au 4 février 2021 en suivant ce lien: Morvan, pour quelques douglas de plus

Oiseaux de France

Publié le

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFAltasEnqutes/ODFlogonewsletter.png

Oiseaux de France est une vaste enquête, qui va mobiliser l’ensemble de la communauté des passionnés de nature jusqu’en 2025. Il s’agit de cartographier précisément la répartition de toutes les espèces de France en période de nidification et d’hivernage et, pour le maximum d’entre elles, de déterminer leur tendance d’évolution et d’évaluer leur effectif.

Dans l’attente de la mise en ligne du portail informatique dédié, prévue en mars 2021, nous vous proposons de vous abonner gratuitement à la lettre d’information « Oiseaux de France ». Six numéros sont prévus chaque année. Le premier paraîtra début février. Au programme :  

  • toutes les informations sur l’avancée du projet ODF,
  • les bilans et informations importantes sur les suivis nationaux,
  • des actualités nationales et internationales,
  • le calendrier des enquêtes,
  • des témoignages,
  • des tutos…

Rencontres hivernales…

Publié le

Quelques daims en lisière de forêt et de beaux vols de grues au dessus de la Loire… Quelques rencontres au hasard d’une balade dans le sud de la Nièvre…

La page de la LPO Nièvre dans le JDC

Publié le

La LPO Nièvre aura désormais chaque mois une page « Nature » dans le Journal du Centre… L’occasion de faire découvrir à tous les lecteurs du Journal du Centre la nature qui nous entoure, les oiseaux et les animaux sauvages que nous avons souvent l’occasion d’approcher dans nos territoires très ruraux et relativement préservés, sans toutefois bien les connaître. Ce rendez-vous mensuel sera l’occasion d’une rencontre ludique, pédagogique et joliment illustrée…

Le premier article, paru dimanche, 3 janvier 2021, aide les lecteurs du JDC à reconnaître les oiseaux de leur jardin…

Joyeuses Fêtes!

Publié le

La LPO Nièvre vous souhaite de

joyeuses fêtes de fin d'année et

une très belle année 2021 !

Distribution de tournesol bio

Publié le Mis à jour le

Franc succès pour l’opération « Graines de tournesol bio »

Pas moins de 650 kg de graines de tournesol bio ont pu être distribués par la LPO 58 à tous ceux qui après avoir passé commande ont bien voulu se rendre aux points de rendez-vous à Saint Benin d’Azy et à Nevers, certains ayant gentiment accepté de covoiturer… Une belle opération réalisée en partenariat avec Monsieur Julien Taton, agriculteur bio à Saint-Abain dans le Mâconnais. 

La décision de proposer aux adhérents de la LPO Nièvre et aux propriétaires de refuges LPO la vente de graines de tournesol bio à un coût modique répond à une demande qui s’est faite de plus en plus forte dans notre département au cours des dernières années. 

Certains pourront rétorquer que nourrir les oiseaux avec du tournesol bio relève de l’anecdote. Peut-être… Même si manger des aliments produits sans pesticides ni engrais chimiques est évidemment meilleur non seulement pour la santé des hommes mais aussi pour celle des animaux. 

Mais il ne s’agit pas uniquement de nourrissage. Il s’agit aussi d’encourager et de promouvoir une agriculture intelligente qui fait le choix de la préservation des écosystèmes et de la chaîne alimentaire dans le respect de la nature et de l’environnement. Se contenter de dénoncer les excès et les impasses d’une agriculture conventionnelle aux impacts parfois dramatiques ne suffit pas. Il faut aussi, par des actions concrètes telles que celle-ci, apporter son soutien aux agriculteurs ayant fait le choix d’une démarche de protection de la faune, de la flore et des milieux. Modestement, nous contribuons ainsi à l’indispensable renouvellement des pratiques agricoles. 

Cette opération de vente de graines de tournesol bio sera très certainement renouvelée l’année prochaine.  Nous comptons sur vous pour y participer ! 

Les corvidés, futurs agents de propreté?

Publié le

Les expérimentations se multiplient en France, visant à apprendre aux corbeaux à ramasser les petits déchets qui jonchent les trottoirs de nos agglomérations. Au Puy du Fou, des oiseaux ont été dressés afin de nettoyer les rues des mégots de cigarettes. A Strasbourg, des scientifiques testent actuellement une machine sophistiquée visant à récompenser par une friandise les oiseaux qui y déposeraient des déchets… Découvrez l’article en détail sur le site de France Inter…

Corbeau freux (Corvus frugilegus) – Crédit photo : Fabrice Cahez

Sauvons les milans royaux !

Publié le

Chère amie, Cher ami,

Depuis le début de l’année 2020, 78 cadavres de Milans royaux ont été découverts par la LPO et l’ensemble du réseau « Milan royal ». Même si les analyses toxicologiques sont encore en cours, nous savons déjà qu’au moins 30% d’entre eux ont été victimes d’empoisonnement, première cause de mortalité de cette espèce remarquable !
Grâce à de nombreuses années de suivis et analyses, la LPO est en mesure de dénoncer l’utilisation du Carbofuran, un produit pourtant interdit en France depuis 2008 qui continue de détruire la faune sauvage et plus spécialement le Milan royal.
Cette pratique inadmissible, d’un autre âge, menace une espèce déjà fragile : commun il y a 40 ans dans l’hexagone, le Milan royal a vu ses effectifs dramatiquement chuter durant les années 80. 
Nous ne pouvons laisser les Milans royaux mourir empoisonnés sans réagir. Nous dénonçons ces actes illégaux qui anéantissent nos efforts pour tenter de sauver l’espèce et réclamons une application immédiate de la loi.
La France, qui abrite la deuxième population mondiale hivernante de Milans royaux après l’Allemagne, assume une lourde responsabilité dans la conservation de ce rapace nécrophage, présent uniquement en Europe. Il est indispensable et urgent de prendre des mesures pour garantir la survie de ce joyau du patrimoine écologique européen.
Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO !

Histoires de grands-ducs

Publié le

L’histoire du grand-duc d’Europe racontée par ceux qui l’observent…

Il habite peut-être juste à côté de chez vous mais vous ne le connaissez pas… Il
est élégant, discret, efficace. Le jour il est pratiquement invisible, mais la
nuit venue il devient le prince du ciel. C’est notre plus grand rapace
nocturne. Un super-prédateur, situé tout en haut de la chaine alimentaire.
Le Grand-duc a trouvé refuge dans les falaises inaccessibles du Massif Central
et des Alpes au milieu des années 1960, alors qu’il était encore chassé et
détruit par les moyens les plus divers… Il a depuis regagné une partie du terrain
perdu.
Un peu partout en France, des ornithologues passionnés ont entrepris
d’étudier et de protéger cette espèce emblématique. La plupart sont des
bénévoles, épaulés par quelques professionnels.
Ces « Histoires de Grands-ducs » racontent leur parcours au quotidien, sur un
ton humoristique, mais sans pour autant négliger la rigueur scientifique.


L’auteur :
Enseignant en sciences et techniques, ornithologue passionné depuis son
adolescence, Patrick Balluet a parcouru en tous sens la partie nord-est du
Massif Central, Loire, Haute-Loire, nord Ardèche et est du Puy-de-Dôme surtout.
Administrateur puis président de la LPO Loire, il est aujourd’hui encore
administrateur de la LPO Auvergne-Rhône-Alpes. Il est aussi l’un des trois coanimateurs
du comité naturaliste de la LPO AURA. Initiateur d’un groupe local
d’étude sur l’espèce depuis le début des années 2000, il a animé
bénévolement le « Réseau Grand-duc » National depuis sa création en 2007
jusqu’en 2014.


Préface d’Allain Bougrain-Dubourg

92 pages de folles histoires, certaines très récentes et certaines beaucoup plus anciennes! Parfois sérieux, toujours drôle…
Certains d’entre vous s’y retrouveront peut-être…
N’oubliez pas vos cadeaux de Noël, pour en faire profiter vos amis !
Le lien pour accéder au Bon de Commande ci-dessous :
https://loire.lpo.fr/2020/10/22/histoires-de-grands-ducs/(Vendu au profit exclusif des actions en faveur des rapaces de la région Auvergne-Rhône-Alpes)