– Enquêtes et suivis d’espèces

Lancement du Suivi Hivernal des Oiseaux Communs (SHOC)

Publié le

La LPO 58 vous invite  à participer au nouveau programme de Suivi Hivernal des Oiseaux Communs (SHOC) qui démarre cet hiver !

Vigie-Nature vient de lancer un nouveau programme participatif de suivi des populations d’oiseaux, dans la lignée du STOC (Suivi Temporel des Oiseaux Communs). Il s’agit du Suivi Hivernal des Oiseaux Communs, qui remplace le Suivi Hivernal des Oiseaux des Champs.

A quoi ça sert ?

Comme tous les programmes participatifs de Vigie-Nature, le SHOC permet à chacun de contribuer à la connaissance des oiseaux en hiver et d’aider les scientifiques du Muséum National d’Histoire Naturelle à évaluer les tendances des populations d’oiseaux et l’impact des changements globaux sur ces dernières (modification des pratiques agricoles, changement climatique, etc.).

Comment participer ?

Il suffit de réaliser chaque hiver un petit parcours à pied de 3 kms non loin de chez vous, sur un « carré » d’étude précis (tiré au sort en fonction de votre commune préférée) selon un trajet bien défini , en notant tous les oiseaux vus ou entendus. Quelques règles simples doivent évidemment être suivies pour que les données produites puissent être analysées ensuite.

Il est nécessaire de savoir reconnaître les oiseaux communs en hiver, à la vue et si possible au cri. Toutefois, ce programme n’est pas réservé aux plus expérimentés car il est possible de tenir compte lors des analyses des différences d’expérience entre observateurs et de leur progression éventuelle au fil des années.

Si vous êtes intéressé(e) ou que vous souhaitez simplement obtenir quelques renseignements supplémentaires, contactez Annie Chapalain, coordinatrice départementale STOC et SHOC pour la Nièvre à l’adresse suivante : ac.chapalain@gmail.com

 

La saisie des données se fera sur notre site faune-nièvre.org  avec un module adapté pour le STOC et le SHOC.

Pour en savoir plus consulter le blog Vigie-Nature  et le descriptif du programme.

 

 

Stratégies d’hivernage des passereaux communs granivores

Publié le Mis à jour le

PARMAJÉtude portant sur les moineaux, fringilles,  bruants et mésanges.

De novembre 2014 à mars 2015, baguage à la mangeoire à Arbourse.

Pour information et rapport d’observations éventuelles  ce programme comprend également le baguage coloré des mésanges charbonnières et bleues.

Contact bagueur : Jean-Michel Coquillat. »

Grue cendrée : bilan de l’hivernage 2012/2013

Publié le Mis à jour le

Comptage compliqué pour cette période, pour diverses raisons comme la dispersion et la mobilité des dortoirs d’une nuit à l’autre, les autorisation d’accès à certains sites privés… ; il n’a donc pas été possible d’effectuer des comptages simultanés.

Le bilan est le suivant avec dans l’ordre le site/le nombre d’oiseaux/la date du comptage et les observateurs :

ALLIER : 1650 le 13/01/2013 JC Sautour, S Vrignaud et G.Leroux

CHER 1 : > 3000 le 05/01/2013 JM Chartendrault

CHER 2 : > 1200 le 12/01/2013 Y Bolnot, D Migneau, B Monty

CHER 3 : 2610 le 12/01/2013 S. Lebreton

CHER 4 : 1 dizaine le 12/01/2013 S. Coquery

CHER 5 : 532 le 13/01/2013 JM Chartendrault

CREUSE : a priori 0 d’après Alain Gendeau qui nous confirmera tout cela

INDRE : ?

NIEVRE 1 : 1627 le 13/01/2013 J Allain, S Coquery et S Merle

NIEVRE 2 : 630 le 13/01/2013 ACM Chapalain, D Dupuy, J Guinard

NIEVRE 3 : 700 le 12/01/2013 A. et C. Chapalain

NIEVRE site occasionnel : 9 le 13/01/2013 S Merle et J Pitois

Nous en sommes à environ 12 000 grues (11 968 si on fait l’addition), mais cela n’a pas beaucoup de sens compte-tenu des difficultés que nous avons rencontrées, et il manque encore l’INDRE.

Avec les chiffres de l’INDRE, on devrait probablement battre le record de janvier 2011 15 024 grues.

Merci à tous pour ces comptages !

Sébastien Merle, pour l’équipe de compteurs du « centre France ».

Le Petit Gravelot et Les « bêtes noires »

Publié le Mis à jour le

Me revoilà !

Pas le temps de souffler, vous ferez vos révisions plus tard ! Certaines espèces écument nos campagnes en grandes bandes, vous ne pouvez pas les manquer !

Pour les connaître et les reconnaître, cliquez ici (256 KB) .

Moineaux domestiques bagués

Publié le Mis à jour le

Suivi d’une population locale de Moineaux domestiques sur la commune d’Arbourse :

baguage et marquage coloré tout au long de l’année 2014 ;

prélèvements de plumes jusqu’en juillet.

pasdom

Bagueur : Jean-Michel Coquillat

Pour contacts et Infos : nievre@lpo.fr

Merci de signaler toutes vos observations d’oiseaux marqués sur faune-nievre.org

Observatoire de l’avifaune des grèves sur le bassin de la Loire

Publié le

La Coordination régionale LPO Pays de la Loire coordonne un observatoire de l’avifaune nicheuse des grèves à l’échelle du bassin de la Loire.

SOBA Nature Nièvre participe depuis 2011 à cette enquète par un double comptage canoé (et parfois pédestre) sur des semaines communes à tous les sites ligériens. La RNVL est également partie prenante sur le secteur de la réserve.

Trois objectifs sont visés :

Collecter l’information sur l’avifaune directement sur le terrain

La Coordination LPO Pays de la Loire s’appuie sur les associations locales présentes sur le bassin de la Loire. Ce réseau permet d’acquérir des données fiables et cohérentes pour les espèces ciblées par cet observatoire : Sternes naine et pierregarin, Mouettes rieuse et mélanocéphale, Goéland leucophée, Petit Gravelot et Oedicnème criard.

Analyser les facteurs d’évolution des populations afin d’orienter les mesures de conservation

Les espèces ciblées par cet observatoire représentent un patrimoine exceptionnel et typique d’une dynamique fluviale peu perturbée. Selon les espèces, de nombreuses données sont collectées chaque année, parfois depuis longtemps. Plusieurs facteurs agissent sur l’évolution des populations : dynamique naturelle, modifications des milieux, dérangements, changement climatique… Il convient de bien identifier les rôles de chaque facteur d’influence afin d’être en mesure d’orienter les mesures de conservation de ces espèces à l’échelle du bassin de la Loire.

Mettre à disposition l’information sur l’avifaune

Le réseau d’observation et de suivi de l’avifaune vise à consolider le centre de ressources sur le patrimoine naturel et les zones humides, outil de facilitation des échanges entre acteurs du bassin de la Loire et de mutualisation des informations. Ce cadre d’action permettra de mettre à la disposition des décideurs, des gestionnaires, des multiples opérateurs (Natura 2000 entre autres) agissant sur le bassin de la Loire, les informations environnementales nécessaires à leurs projets. En particulier, la concertation avec les DREAL du bassin permettra la cohérence de ce projet avec la mise en œuvre de Natura 2000 sur le bassin de la Loire.