Dérangement d’espèces protégées sur l’ île à sternes de Nevers

 

 

 

L’île à sternes de Nevers bénéficie d’un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope et à ce titre, son accès est strictement interdit en période de nidification. Un gros travail de sensibilisation a été fait par les différents partenaires  mais malheureusement, plusieurs dérangements ont été constatés.

Voici les numéros à contacter si vous êtes témoins de dérangement

 – de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h , 03 86 68 47 89 (police municipale de Nevers).

 – en dehors de ces horaires, faire le 17.

Vous pouvez aussi tenter de contacter l’ONCFS (service départemental Decize) : 03 86 30 68 38 ou 03 86 30 69 89.

Le conseil d’administration de la LPO 58 et toutes les sternes vous remercient.

Inauguration de deux refuges LPO en la présence d’Allain BOUGRAIN-DUBOURG

Ce jeudi 1er juin 2017, une convention de cinq années a été signée avec la Ligue Pour la Protection des Oiseaux inaugurant deux refuges LPO, un au parc Rosa Bonheur et un autre au parc du château des Loges .

Notre président Allain BOUGRAIN-DUBOURG nous a honoré de sa présence en ce moment phare pour le département de la Nièvre et pour la ville de Nevers.

Il a rappelé l’importance des services rendus par la nature, dans toute sa biodiversité, représentant 40 % de l’économie mondiale.

Lieux d’installation des nichoirs :
Au parc Rosa Bonheur, square Mendès-France, promenade Victor-Gueneau, parc Follereau, plaine des Senets, parc Roger-Salengro, promenade des Remparts, square Henri-Virlogeux, château des Loges, cimetière de l’Aiguillon, coulée verte grande Pâture, coulée verte hôpital.

 

Partenariat ENEDIS LPO Nièvre renouvellé !

Le 18 mai 2017 : renouvellement acté pour notre convention de coopération avec ENEDIS en faveur de la protection des oiseaux dans la Nièvre, en présence de membre de notre association, du Maire de Marzy et des officiels d’ENEDIS Nièvre.

Pour rappel, nous intervenons très régulièrement au coté des équipes techniques d’Enedis en faveur des Cigognes blanches.

Depuis 2012 ENEDIS contribue financièrement à la mise en ligne du site http://www.faune-nievre.org, LE site collaboratif nivernais du réseau Visionature LPO.

8 mai 2017 : « TROC-PLANTES » de Montigny-aux-Amognes

Ambiance bon enfant et fort sympathique pour cette journée troc-plantes à Montigny-aux-Amognes du 8 mai .
Notre stand a connu un grand succès. Le froid ambiant n’a manifestement pas refroidi l’enthousiasme d’un public très sensible aux choses de la nature avec lequel nous avons eu beaucoup d’échanges fort intéressants.
La sortie organisée l’après-midi sur le thème  » les chants d’oiseaux » et animée par Daniel et Jérôme a ravi les participants heureux, à leur retour, de pouvoir enfin mettre un nom sur quelques habitués de leur jardin .
Une preuve, s’il en était besoin, de l’intérêt de ces rencontres pour promouvoir la défense de la biodiversité et le partage des connaissances.

MHP.

Les Chamons (encore) vandalisés !

Se rendant aux Chamons avec Jean-Louis pour faire quelques travaux d’entretien, Jérôme trouve la cabane vandalisée !

En plus des clôtures régulièrement sectionnées, de la destruction de signalisation et panneaux informatifs, des nombreux dépôts de végétaux pour « attirer » les sangliers ainsi que des collets pour piéger les marcassins, des dépots d’ordures et de déchets divers… (sans parler des précédents vols de matériels lors des camps de baguage), les terrains des Chamons sont bien trop souvent la cible de dégradation. TROP c’est TROP !

« La cabane a pris au moins 3 coup de fusil (chevrotine ?) : dans la porte d’entrée, dans le volet (avec le carreau cassé, le montant de la fenêtre abîmée et une partie du volet brisé), et enfin dans le nichoir à crécerelle (que j’avais installé avec Claude) situé sur le pignon de la cabane (NdlR : pas de victimes à déplorer ouf !). Par chance, les malfaiteurs n’ont pas réussis à s’infiltrer dans la cabane grâce aux solides barreaux de fenêtre et au gros cadenas de la porte. Le but était-il simplement le vol ou  un vandalisme vengeur ?
Bref, je suis allé déposer plainte à la gendarmerie de Fourchambault au nom de la LPO 58 le mardi 25 avril avec photos à l’appui.
J’en ai profité pour parler aux gendarmes du problème des véhicules motorisés qui s’introduisent sur les grèves de Loire par le passage ou notre panneau de signalisation a été vandalisé (j’ai pris en photo un quad sortant du passage). Mais ils m’ont dit que c’était du ressort de la mairie de Marzy et que c’est elle qui devait éventuellement les contacter… »

Composition du Conseil d’administration (post AG 2016, au 7 avril 2017)

Présidente : Marie-Hélène Pouzol

Vices-Présidents : Christophe Barge, Alain Favrot

Secrétaire : Annie Chapalain

Secrétaires-adjoints : Bernard Anglaret (Calendrier des activités), Jean-Paul Jost (LPO Info et revue Nature Nièvre),  Alain Septier (Presse et Internet)

Trésorier : Daniel Dupuy

Trésoriers adjoints : Françoise Billard, Roger Monteiro

Autres membres : Jérôme Allain, Martine Anglaret, Yves Bolnot, Claude Chapalain,

Et si les moulins devenaient des refuges LPO ?

Hérons, Aigrettes, Cincles, Bergeronnettes, Martins-pêcheurs, batraciens, reptiles et plantes de milieux humides … les retenues, cascades, biefs et zones humides attenantes aux moulins sont des habitats propices à une importante biodiversité, comme souvent les bâtiments eux-mêmes !

Grâce à leurs milieux aquatiques et à la végétation riveraine, les moulins forment des habitats de choix pour héberger une faune et une flore d’intérêt : pourquoi alors ne pas les associer au réseau des refuges de la LPO ? C’est le constat que j’ai présenté, lors de l’assemblée générale des moulins de la Nièvre et du Morvan, qui s’est tenue le 18 mars dernier à Saint-Saulge.

Empêtrés dans les récents « embâcles » de la loi biodiversité qui obligerait certains d’entre eux à rétablir une continuité écologique en milieu humide à grand renfort de destruction d’un patrimoine souvent séculaire, j’ai été invité à présenter notre point de vue sur la question à l’invitation de Françoise Demarche, propriétaire du moulin de Bona (très proche de notre roselière) et également refuge LPO.

Avec presque 22’000 terrains et 38’000 ha,  les refuges LPO constituent le 1er réseau de jardins et terrains écologiques . Ils  développent, partout en France, l’intérêt pour une meilleure protection et une amélioration de la connaissance de la nature « ordinaire » au travers des sciences participative via l’Observatoire oiseaux des jardins (par ex.) et surtout grâce à des outils de collecte d’observations comme faune-nievre.org.

La charte des refuges LPO comporte quatre principes simples qui ont éveillé l’intérêt du président de l’association des moulins de la Nièvre et du Morvan, Francis Lefebvre-Vary, proposant d’inciter chaque propriétaire d’étang à les suivre.
Il s’en est suivi un intéressant échange avec la salle, en séance et en fin d’AG autour du traditionnel pot de clôture.
Les bonnes pratiques en faveur de notre environnement sont facilement appliquées par les propriétaires de moulins. Beaucoup participe déjà aux  « Journées européennes du patrimoine » (naturel et bâti) et aux « Journées du Patrimoine de pays et des moulins ».
A l’instar de Charles-François Champetier (association Hydrauxois), autre conférencier lors de cette AG, nous espérons que les fédérations de moulins relaieront cette information auprès de leurs associations adhérentes partout en France, car avec au moins 50.000 sites encore présents au bord des rivières, il existe un vrai potentiel d’actions communes au service de la biodiversité.
Pour notre part, nous restons en contact avec l’association des moulins de la Nièvre et du Morvan afin de pouvoir renseigner les adhérents désireux de faire un geste fort au profit de la Nature en rejoignant le réseau des refuges et d’en devenir des animateurs efficaces.
Christophe Barge

SORTIE NATURE « La ripisylve* de Nevers »

Compte rendu de la sortie nature dans le parc « Rosa Bonheur » de Nevers.

« Si vous entendez tambouriner dans les arbres sans feuilles du parc Rosa Bonheur vous découvrirez un drôle de batteur : c’est le pic épeiche qui fait une démonstration de son art pour communiquer avec ses congénères. Devant un groupe de personnes passionnées, la sortie nature a permis dimanche matin de le découvrir et  aussi d’entendre la Sittelle torchepot, le Grimpereau des jardins et de voir les premières fauvettes à tête noire, les pinsons des arbres, le troglodyte mignon. Puis sans lever la tête, les animateurs ont montré les premières fleurs des ficaires, ou les bourgeons du fusain, les premières feuilles des arums et bien d’autres plantes ont été déterminées. Ces activités nature sont un des buts de la LPO58, transmettre la connaissance au plus grand nombre. »

Bernard Anglaret

 

* La ripisylve c’est quoi ? Et bien, c’est la bande d’arbre ou de forêt qui borde un cours d’eau.

 

11 mars 2017 – NUIT DE LA CHOUETTE

nuitchouette2017

La salle des fêtes de la Marche mise gracieusement à la disposition par la Mairie était comble pour cette XII° nuit de la Chouette organisée localement par la LO 58 le 11 mars 2017.

Des photos nivernaises agrémentaient les propos de Christophe, le président, qui présentaient les caractéristiques de chaque espèce. A la fin de la conférence, petits et grands étaient capables de reconnaître à l’oeil et à l’oreille Chouette hulotte, Effraie des clochers, Chevêche d’Athéna, Hibou Moyen-Duc….. Puis est venu le moment tant attendu de la sortie nocturne. C’est avec un réel plaisir qu’ont été entendus la Chouette hulotte, l’Oedicnème criard, oiseau des grèves de Loire, tout juste revenu d’Afrique qui se manifeste principalement la nuit.

Les lampes électriques déployées par les enfants ont été l’occasion de découvrir un crapaud commun en vadrouille au pied d’un gros cèdre vers l’église du bourg. Cette dernière abrite un nichoir offert par la LPO Nièvre et installé par  les agents communaux.

Au retour les boissons chaudes offertes par la mairie ont été appréciées.

10 mars 2017 – NUIT DE LA CHOUETTE

nuitchouette2017

12e édition de la Nuit de la Chouette à SAINT SULPICE le 10 mars 2017

Une nuit de la Chouette qui a rendu compte d’un travail considérable préparé en classe par les élèves d’Alexandre Basely, en partenariat avec la LPO 58 dans le cadre de l’éco-école de Saint-Sulpice devenu également refuge LPO.

Un jeune et dynamique maître de cérémonie présentait les jeunes acteurs qui succédaient pour donner les caractéristiques des chouettes et hiboux des Amognes à l’aide de photos et de maquettes : le public nombreux a découvert mode de vie, milieu, menaces et gestes « chouettes » à faire en faveur de ces oiseaux nocturnes.

Une soirée agrémentée de poésies, rébus et de nombreux jeux. Une pédagogie ludique au service de la connaissance !

A près ce cours magistral, encadrés par les animateurs LPO, deux circuits nocturnes dans le village ont permis de contacter des hulottes dans les bois proches du bourg et deux espèces de crapauds vers l’étang communal.

Les boissons chaudes offertes au retour par l’école ont été fort appréciées !

9 Mars 2017 – Projection débat

carton-les-loups

Vous aviez manqué notre soirée sur le retour du loup en Nièvre ?

Alors il ne fallait alors pas être en retard à la séance de rattrapage avec la projection du film « la Vallée des Loups » : 180 personnes avaient fait le déplacement et la salle était comble !

Les chanceux sont repartis émerveillés et ravis par les magnifiques images et l’ambiance du film.

Est venu ensuite le jeu des questions réponses à l’attention des animateurs du jour :  Sylvie Cardona et Christophe Barge.  La majorité du public était déjà bien au fait de la biologie et des mœurs de Canis lupus !

(NB : projection intervenue la veille d’un communiqué de presse de la préfecture annonçant une possible nouvelle incursion d’un loup dans notre département)

Réunion nature sur le LOUP

p1030407

Le Loup, après un passage remarqué dans la Nièvre, a fait la « une » des journaux en début d’année. A l’invitation de la LPO 58 sur ce sujet, la salle était pleine ce vendredi soir à Marzy pour assister à une conférence de Sylvie Cardona, vice-présidente d’Aves France. Grâce à des photos, cette spécialiste a montré comment distinguer le Loup (Canis lupus), du chien-loup tchèque. Bon a savoir également :  les loups ne sont jamais ni blancs ni noirs !

En complément d’une riche présentation de la biologie de l’animal et d’un panorama de sa présence en France et en Europe, Sylvie Cardona a aussi abordé l’aspect législatif.

La mise en place de mesures d’aides en soutien aux éleveurs est un des aspects de la mise en place du « Plan Loup », qui officialise la présence du loup dans notre département.

Le loup est une espèce protégée ! Un point que M. le Préfet de la Nièvre à clairement précisé en réunion en affirmant également : « qu’il n’ouvrait pas la chasse au loup ».

 

Les échanges ont ensuite tourné autour du passage d’un loup dans l’élevage de Chougny.

Parmi les questions d’une assemblée captivée : la possibilité qu’une meute s’installe dans la Nièvre. Pour notre experte, bien que cela ne soit pas impossible, le manque de milieux favorables rend la chose très improbable. En effet, pour se reproduire, le loup a besoin de zones calmes et « sauvages ». Mais si l’on prend en compte la présence humaine (pression de chasse, exploitation forestière, tourisme), un territoire a priori favorable, comme le Morvan ne répond pas aux exigences nécessaires à l’installation pérenne du Loup.

 

Pour aller plus loin :

11 JUIN 2017 – SORTIE NATURE « Au pied de la ville, le Val de Loire »

Dimanche 11 Juin

RDV à 9h00 sur l’Ile de Caqueret à DECIZE – Sortie gratuite, mais nombre de places limité !

Inscription  impérative par mail : nievre@lpo.fr

Pour nous retrouver, à Decize, prendre la départementale 978A, franchir le pont de Loire et prendre tout de suite à droite.

Nous vous emmèneront alors découvrir les beautés naturelles des bords de Loire. Prévoir chaussures et vêtements adaptés et de couleurs discrètes. Guide d’identification, jumelles et longues vues terrestres seront à votre disposition.

25 juin 2017 – Journée « Ile aux sternes » à Nevers

Rendez-vous dès 9h , place Mossé où la LPO 58 tiendra un stand pour vous faire découvrir les oiseaux qui nichent en Loire, tout proche du centre ville, entre le pont routier et le pont SNCF.

Venez nombreux observer Sternes, Gravelots, Hérons et autre Bergeronnette à la longue-vue  et poser vos questions à nos animateurs !

Allain Bougrain-Dubourg à Nevers

Le Président de la LPO France, invité à faire un exposé à Nevers sur l’état de la Biodiversité en France (et dans la Nièvre), a répondu aux questions des journalistes du JdC (cf document joint). Nous avons eu le plaisir d’échanger avec lui avant et après réunion sur les actions de notre association.  Ce fut également une bonne prise de contact avec le président du SIEEEN, entre autre au sujet de l’éolien en Nièvre.

Nous aurons sans doute prochainement la possibilité de revoir Allain Bougrain-Dubourg à propos de différents projets en cours (mais « chut » rien n’est encore fait !).

itw-abd-sieeen

Le jour de la Nuit 2016

indexAvec le club astronomique d’Imphy, que nous remercions pour son accueil chaleureux, nous avons partagé ensemble la soirée du 7 octobre pour sensibiliser les gens à la pollution lumineuse. Pas d’observation du ciel compte tenu de la météo mais une visite de l’observatoire super intéressante et la découverte de la biodiversité nocturne (chouette, chauves-souris) environnante.

Une soirée placée sous le signe de la convivialité.  A renouveler !

AC