Présentation des réserves

Les réserves de la LPO 58

Depuis 1979, SOBA Nature Nièvre a acheté et a géré, sur ses propres fonds, des territoires à haute valeur biologique.
La biodiversité est ainsi protégée sur plus de 80 hectares répartis sur sept communes nivernaises : ARLEUF, BONA, BULCY, COSNE-COURS-sur-LOIRE, DRUY-PARIGNY, GERMIGNY-sur-LOIRE et MARZY.

La LPO 58 poursuit cette politique de maîtrise foncière grâce, en particulier, aux dons que vous pouvez lui adresser directement et dont le montant donne droit à 66% de déduction fiscale. (un don de 50 € ne vous coûte en réalité que 17 €)

Vous souhaitez nous aider à préserver la biodiversité ?
N’hésitez pas à vous faire connaître si vous voulez donner de votre temps et de votre énergie et participer aux travaux d’entretien !

Réserve Les Coteaux de Mortier à Druy-Parigny

7 hectares 73 a 65 ca de friches calcicoles où les orchidées étaient en voie de disparition à cause du surpâturage ont été acquis en 2004. Des travaux mécaniques sont réalisés chaque année sur une partie de la réserve. Une convention de pâturage est également à l’étude. Pendant l’été 2017, plusieurs adhérents volontaires se sont retrouvés dans cette réserve pour y effectuer des petits travaux d’entretien et ont retrouvé l’ancien forage. Opération a renouveler régulièrement…

 

Réserve des Chamons nord et sud à Marzy

Les 2 terrains ont été acquis en 1979 pour Chamons nord et en 1992 pour Chamons sud.
Ces 23 hectares (au nord, 17 ha de landes avec un plan d’eau situé dans le lit majeur de la Loire et au sud, 6 ha de lande à Armoise champêtre et Genêt purgatif), ont pu bénéficier pendant cinq ans d’un contrat Natura 2000 pour y effectuer des travaux mécaniques afin d’enrayer l’invasion de la frutiçaie.
Le premier essai de pâturage par des moutons vous a été relaté dans le LPO Info 1 et après cette expérience positive le conseil d’administration de la LPO 58 a décidé à l’unanimité de tenter l’expérience d’une gestion pastorale par des moutons.
Une convention de pâturage et un cahier des charges sont en cours de rédaction avec le CENB et Past’horizons pour une durée de cinq ans.

La LPO Nièvre a agrandit son patrimoine foncier

Déjà propriétaire de 23 ha sur le site des Chamons (commune de Marzy), la LPO Nièvre a fait, en 2017, l’acquisition de deux parcelles supplémentaires, situées au nord et dans le prolongement des Chamons sud pour une superficie totale de 1ha et 48a.
Suite aux démarches entreprises par Jérôme Allain auprès de l’ancien propriétaire de ces parcelles, cette acquisition avait été validée par le Conseil d’Administration du 13 juin 2016 qui avait donné tout pouvoir à Jérôme pour mener à bien cet achat par onze voix pour et trois abstentions, et c’est le 2 mars 2017 qu’il a signé l’acte de vente de ces terrains chez Maître Perret, notaire à Fourchambault.
Par ces acquisitions, la LPO Nièvre préserve encore un peu plus ces pelouses et prairies de milieux secs et sableux caractéristiques des bords de Loire avec leur cortège de faune et de flore remarquable, mais malheureusement de plus en plus menacées. Et s’il en fallait une preuve, celle-ci suffit : un nettoyage de ces parcelles a été effectuée peu de temps après par Jérôme Allain et Jean-Louis Dupuy, et pas moins de six sacs de cent litres de déchets ont été évacués.

 

Réserve les friches de Bona

41 hectares de friches calcicoles ont été acquis en 1986 et 1998.

Ces terrains sont très riches en orchidées et bénéficient d’un entretien mécanique régulier.

Situés en Natura 2000, une convention de pâturage pourrait voir le jour.

La Roselière du Moulin de Bona :
81 ares de roselière de pente, un milieu rare dans la Nièvre a été acquis en 1991.

 

Réserve des gros prés à Bulcy

3 hectares 12 d’une roselière située en bordure du Mazou et du ruisseau d’Asvin.
Ce type de milieu acquis en 1988, et malheureusement de plus en plus rare, sert de dortoir à de nombreuses espèces d’oiseaux en migration ou en hivernage, et de refuge aux batraciens et reptiles.
De gros travaux mécaniques ont été entrepris il y a deux ans par l’entreprise Cirade et ont été complétés par nos bénévoles.

 

Réserve des prés de Fouage à Arleuf

89 ares de tourbière de pente au milieu de la forêt du Grand Montarnu.
Terrain caractérisé par la présence de drosera et d’une espèce de libellule la Cordulie arctique Somatochlora arctica, rarissime dans notre région qui s’y reproduit.
Cette tourbière a été particulièrement suivie l’été 2017 et nécessite des travaux d’entretien pour éliminer saules et bouleaux qui ont tendance à gagner du terrain.

 

Réserve « le Minerai » à Cosne sur Loire

2 hectares 72 de landes à ajoncs et bruyères acquis en 1988 et 2001 ont bénéficié de travaux manuels effectués par les bénévoles de l’association il y a cinq ans.

 

Réserve la Saulaie à Germigny sur Loire

2 hectares 63 de pelouse sur alluvions sableuses en bord de Loire qui ont été donnés à l’association en 1990.