milan royal

Sauvons les milans royaux !

Publié le

Chère amie, Cher ami,

Depuis le début de l’année 2020, 78 cadavres de Milans royaux ont été découverts par la LPO et l’ensemble du réseau « Milan royal ». Même si les analyses toxicologiques sont encore en cours, nous savons déjà qu’au moins 30% d’entre eux ont été victimes d’empoisonnement, première cause de mortalité de cette espèce remarquable !
Grâce à de nombreuses années de suivis et analyses, la LPO est en mesure de dénoncer l’utilisation du Carbofuran, un produit pourtant interdit en France depuis 2008 qui continue de détruire la faune sauvage et plus spécialement le Milan royal.
Cette pratique inadmissible, d’un autre âge, menace une espèce déjà fragile : commun il y a 40 ans dans l’hexagone, le Milan royal a vu ses effectifs dramatiquement chuter durant les années 80. 
Nous ne pouvons laisser les Milans royaux mourir empoisonnés sans réagir. Nous dénonçons ces actes illégaux qui anéantissent nos efforts pour tenter de sauver l’espèce et réclamons une application immédiate de la loi.
La France, qui abrite la deuxième population mondiale hivernante de Milans royaux après l’Allemagne, assume une lourde responsabilité dans la conservation de ce rapace nécrophage, présent uniquement en Europe. Il est indispensable et urgent de prendre des mesures pour garantir la survie de ce joyau du patrimoine écologique européen.
Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO !